Site officiel du photographe Guillaume Bonnel, Logo

guillaume bonnel photographie

OBSERVATOIRE PHOTOGRAPHIQUE DES INCENDIES DE LA FORÊT LANDAISE

Commande pour le Parc naturel régional des Landes de Gascogne, 2022.

Le 12 juillet 2022, deux foyers d’incendies éclatent quasi simultanément à la Teste-de-Buch et à Landiras, dans le massif forestier landais. Près de deux semaines plus tard, après des jours de lutte sans relâche, ce sont près de 21 000 hectares de forêt qui sont partis en fumée, et 36 750 habitants évacués.

Au mois de septembre, après une reprise des flammes à partir de la tourbe où le feu se propage en souterrain, ce sont près de 32 000 hectares de forêt qui ont été détruits par les flammes. La faiblesse des précipitations en 2021 – les plus faibles enregistrées depuis 1959 – et la situation caniculaire ont largement favorisé ces incendies.

Seuls deux des points de vue l’Observatoire photographique des paysages du PNR des Landes de Gascogne se situent dans les zones incendies, à Hostens. L’un d’eux a été pris depuis l’observatoire ornithologique d’une réserve naturelle qui a été détruit, et sera donc reconduit approximativement. L’autre se trouve devant une parcelle qui a entièrement brûlé, et détruit également une petit bosquet de chênes qui bordait la plantation.

Le PNR décide donc de créer une dizaine de nouveaux points de vue spécifiquement dédiés aux incendies, qui auront pour objectif de mettre en lumière les aspects suivants : résilience des milieux naturels, interfaces forêt/urbanisation, modifications des pratiques sylvicoles à la suite des incendies. Les images sont réalisées en 2022, et reconduites de manière saisonnière en 2023, en juin et novembre. Elles ont vocation à rejoindre l’itinéraire de l’observatoire mis en place en 2015.

G. Bonnel